J’ai reçu un mail dans la semaine des organisateurs, il y a 169 inscrits au concours dont 105 pour le titre de Miss et 64 pour celui de Mister.

D’après ce que j’ai compris il n’y avait que 33 blogs l’année dernière à participer à ce concours…l’augmentation est flagrante, c’est le moins qu’on puisse dire !

Quelles motivations ont pu donc avoir les 169 inscrits ?

Quelle motivation j’ai eu pour m’y inscrire ?

Sans réfléchir, je n’en sais rien, les neurones pas encore connectés entre eux, un moment d’égarement matinal entre la page blanche, le thé et la cigarette, et me voilà à envoyer un mail pour m’inscrire à ce concours…bref tout cela ne me ressemble pas !

Faut bien dire que dans la blogosphère la préoccupation première de tout blog est d’être lu, c’est évident et simpliste mais sinon pourquoi faire un blog ?

Personne n’y échappe à cette envie d’être lu et d’avoir des commentaires, pleins de commentaires…encore plus de commentaires…

Même si on se la joue, « oué moi j’ai un blog, je m’en fout du nombre de visites, je préfère en avoir peu mais des commentaires de bonne qualité », mais au final on va lire ses stats comme tout le monde.

Au départ pour voir quand même, par curiosité, puis à chaque connexion le rituel d’aller voir ses statistiques avant même d’ouvrir son blog s’installe dans mon quotidien sans que je m’en rende vraiment compte. Voir le nombre, combien par semaine, par mois, que viennent-ils lire, d’où viennent-ils, sont-ils déjà venus….

C’est presque obsessionnel, un peu terrifiant, mais bon c’est l’outil qui veut ça : un mode de communication entre une personne et des êtres virtuels.

Même si ce n’est pas très reluisant de le dire, après le coté marrant de suivre cet événement canalbloguesque, c’est quand même l’envie d’augmenter un peu ses stats et de faire découvrir son blog…qui fait pencher la balance et m’a entraîné dans ce concours…

Par contre, je vous assure que je ne pleurerais pas si je ne suis pas dans les finalistes !

Je ne peux répondre que pour moi, ne connaissant aucun des 169…s’il y en a qui passent par ici, ils peuvent nous parler de leur motivation dans les commentaires !

(la suite….bientôt)