Je suis impardonnable…

J’ai complètement oublié lors de mon post « le monde (merdique) merveilleux du chat » de vous parler de ce tube planétaire « terriblement efficace » de Tessa Martin.

J’avais déjà cité un lien vers son clip lors d’un post antérieur, mais à cette époque je ne maîtrisais pas assez la technique pour poster directement la vidéo ici.

Voilà, erreur réparée, je suis sure que vous êtes terriblement content de découvrir ou redécouvrir ce clip d’anthologie.

(clip trouvé sur You Tube)