Quand je pense au groupe Dionysos, me vient ce dicton

« tout est bon dans le cochon »

Car franchement, il n’y a rien à jeter, même pas une miette de quoi que ce soit, comme pour le cochon où même l’eau de boudin peut se transformer en une superbe soupe, la Gimboura.

C’est pour moi, le groupe français qui me fait le plus oublier l’absence malheureuse de Noir Désir.

Alors c’est naturellement avec joie que j’ai découvert le dernier opus du groupe, que nous a ramené Mezcal le week end denier, et comme Mezcal ne fait pas les choses à moitié, il a acheté le CD et le DVD.

Je ne sais pas pour vous si c’est pareil mais quand j’aime un disque je l’écoute en boucle jusqu'à écoeurement.

Donc, tout naturellement pendant que je tapote sur mon clavier, la musique remplie la pièce.

Il s’agit là, comme son nom l’indique, d’un live « Monsters in live » que le groupe vient de sortir en CD et DVD.

Dionysos y est accompagné par un orchestre symphonique. 

Le mélange du rock et des instruments classiques donne un résultat étonnamment génial. Une belle rencontre.

Et là, un soupir me rappelle que j’aurai pu aller voir ce concert, si je l’avais su…mais pourquoi personne ne me prévient jamais des concerts qui passent…je râle et me connaissant je vais râler longtemps d’avoir loupé ce concert.

J’ai déjà vu Dionysos en concert et c’était très bien mais là, Dionysos avec tout un orchestre, l’expérience ne va pas se reproduire tous les jours.

Donc, je râle…

Difficile de décrire le plaisir musical, j’avoue avoir du mal à écrire cette note, les mots ne viennent pas facilement.

Difficile aussi de ne pas vous mettre ce montage du début du DVD, qui vous donnera un petit aperçu du concert…


Dionysos - Monsters In Live Teaser 02
envoyé par dionyweb

Ça continu ensuite très fort avec un « Giant Jack » avec plus de 5 minutes de son et qui est pour moi la meilleure version.

J’ai trouvé une vidéo sur Daily Motion, apparemment il y a juste le tout début malgré les 7 minutes affichées, juste pour faire rager mais impossible de vérifier, je n’ai pas l’adsl. Mais la voilà quand même…


Dionysos 28 octobre zenith giant jack
envoyé par thibsz

Il me faut dire quelques mots au sujet de la reprise de Léo ferré « Thank you Satan ». Je suis plutôt pointilleuse en ce qui concerne les reprises du grand Léo, je me méfie toujours quand on touche à ce grand poète musical. Je n’avais pas été très convaincu aux premières écoutes de cette reprise de Dionysos dans des albums précédents. Mais là, je suis réconciliée avec cette version live, les violons de l’orchestre y ajoute en consistance.

Je ne vais pas parler de chacun des morceaux mais quelques mots sur « Old Child » une version de 7 minutes, faut dire que beaucoup de morceaux font dans les 5 minutes, autant dire qu’on ne va pas les entendre à la radio. Bref, revenons à « Old Child », les chœurs à la fin du morceaux m’en donne la chair de poule.

Très bonne version aussi du morceau « Lips story in a chocolate river », qui me rappelle assez les Pixies.

Rien à dire non plus sur les morceaux « La métamorphose de mister chat », « Mc Enroe’s poetry » ou « Neige » mais là c’est sur le DVD que ces morceaux prennent leur véritable dimension avec un public survolté et une pluie de confettis blancs sur « Neige ».

Et toujours un final tout en son avec « coccinelle 2 » et évidement le slam infinissable de Mathieu qui traverse tout le Zénith (d’ailleurs en accéléré sur le DVD pour vous dire…).    

En tout cas ce live respire la maturité d’un groupe qui musicalement n’a plus rien à prouver.

Les musiciens se régalent et cela se ressent, d’ailleurs le chanteur Mathieu y est beaucoup plus bavard qu’à son habitude.

Le double DVD est sublime, si vous ne connaissez pas Dionysos en concert alors il vous le faut, et si vous êtes déjà un habitué de ce groupe très scénique, il vous le faut aussi.

Et si vous n’aimez pas Dionysos…ben il vous le faut quand même histoire de voir si vous ne changez pas d’avis.

(Je pourrais être un bon agent commercial…)

Le double DVD est composé :

  • Du concert symphonique au Zénith (oct 2006) bien sur avec plus de morceaux que sur le CD.
  • Des bonus intéressants comme ce duo avec un Cali très, très félin sur « Mister chat »
  • Un concert à l’Olympia (dec 2005) très bon aussi.
  • Le film de l’album et de la tournée (56 mn)
  • Live TV, concert acoustique…

Soit plus de 6 heures d’images !

(Alors qu’est-ce que vous foutez encore là, allez, allez …on cours vite chez son marchant de disque ...)