28 avril 2007

100ème Post

Ce post sera le 100ème du blog. Et me voilà donc à me demander (ce n’est pas la première fois, ni la dernière sans doute) comment j’ai fait pour en écrire autant. Bon d’abord quand on sait que ce blog existe depuis janvier 2006, ça ne fait pas un nombre si important d'articles, puis de toute manière je ne les ai pas tous écrit puisque Mezcal coécrits le blog avec moi. Donc pour être exacte, j’ai écris 86 post, celui-ci inclus. J’y prends du plaisir même si l’écriture ressemble parfois à un grand moment de... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 18:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 avril 2007

De l’amour, de l’art ou du cochon ?

La production d’Hubert-Félix Thiéfaine a toujours flirté avec le surréalisme (voir « Les dingues et les paumés » où traînent les ombres du Breton de Nadja et surtout celle d’Artaud) et l’absurde. Dès le premier album, ce goût des situations et des formulations impossibles apparaît dans « L’ascenseur de 22h43 » et « 22 mai ». Pêle-mêle, « Variations autour du complexe d’Icare », « Autorisation de délirer », « Un vendredi 13 à 5 heures » ou plus récemment « La philosophie du chaos » perpétuent cette tradition. Mais un... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 09:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2007

Jour – 7

Dire que dans une semaine il va falloir voter.   Le pire c’est que je ne sais toujours pas pour qui je vais voter (j’hésite entre deux), pour quel programme.Par contre je sais pour qui je ne veux pas voter (j’ai deux certitudes), quel programme j’exècre. J’attends les sondages de dernières minutes, pour décider entre le vote du cœur ou le vote dit « utile », et pourtant je sais bien que les sondages sont loin d’être une science exacte ! D‘ailleurs je voulais faire un post il y a quelques temps... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 00:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
13 avril 2007

Lapointe du nonsense

Rimailleurs, esthètes de l’art et amoureux des jeux de mots laids, devant vous s’avance LA référence ultime : Boby Lapointe (1922-1972). Connu et adulé par des gens comme MC Solaar ou Katerine, entre autres, pour son jeu surréaliste avec les mots, c’était aussi un roi de l’absurde. Dès son enfance à Pézenas, il se distingue : il repeint le coq du clocher en phosphorescent un soir de Pâques, il affuble un sphinx de pierre de rayures vertes et le rebaptise "zèbre".   Réquisitionné par le STO,... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2007

Détournement de fond

Un écran d’ordinateur type Commodore 64 sur lequel descendent des lignes de codes en vert. Keanu Reeves allongé sur son lit, réveillé par un coup de fil (en visiophone). Qui appelle ? Lawrence Fishburne, bien sûr, qui informe Keanu qu’il est l’Elu et qu’il doit sauver les derniers humains. Jusque là, que du connu. Sauf que Keanu répond : « Lâche-moi maintenant, j’ai une Porsche, une Rollex, une meuf canon et un super-job sur TF1. J’en ai rien à foutre de ton monde de merde et si tu continues, j’ai des super-relations : je... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2007

Boris Vian, précurseur de l’absurde

Dans ses livres, Vian cultiva un absurde féérique ou cruel (L’écume des jours, L’automne à Pékin ou l’Arrache-cœur, par exemple). Surtout, il contribua à la gloire d’un club trop peu connu : le collège de ‘Pataphysique (l’apostrophe est volontaire). En deux mots, ce collège a été fondé le 11 mai 1948 pour perpétuer la pensée absurde d’Alfred Jarry, résumée dans un livre publié après sa mort : les Gestes et Opinions du Docteur Faustroll, ‘pataphysicien. Son site Internet rend compte de ses travaux et propose des liens... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :