plantez_un_menhir

Imaginez une rue, bruyante, dans Paris…. 4 hommes transpirent une sueur nauséabonde, faut dire qu’ils portent un bouclier, avec un homme dessus et qu’il fait chaud, on est au mois de juin, dans l’année 2003.

Sur le bouclier, un homme donc, tout vêtu de peaux et fourrures, il porte un casque avec des cornes, c’est un fier gaulois.

 Plus loin, dans une ruelle loin du tumulte guerrier, un enfant court, il s’approche de sa mère, et lui tend une pochette en plastique tout excité :

- « Regarde ! On m’a donné ça »

- la mère prend la pochette en question, l’ouvre et lit l’inscription sur un bout de papier : « PLANTEZ UN MENHIR : faites un trou, déposez votre graine, arrosez tous les 100 ans. Patience, dans 2500 ans, vous aurez…un menhir adulte ».

 
Mais revenons à notre fier gaulois transpirant sous sa fourrure hivernale, il n’est pas seul dans sa rue…autour de lui débarque une armée de Romains vêtus en orange fluo avec des armes en papier mâché, hurlant et scandant le slogan : « Sus au gouvernement, l’archéologie préventive doit survivre et vaincre Bouygues Telecom ».

 
Est-ce une fiction, un exercice de théâtreux ou un remake d’un Monty Python sur la quête su Graal en pleine rue ?! 

 Arrêtons-nous un instant sur cette scène : quoi de plus stupide que ces déguisements et folklores non contemporains, pour passer un message en faveur des archéologues, qui eux même sont des bêtes curieuses aux vues des hommes en gris qui gouvernent le monde (les politiques pour ceux qui n’auraient pas compris) ?

 La réponse est hélas médiatique…

 Quoi de plus absurde, que de devoir mettre en scène son mécontentement ?

Mais le gaulois sur son piédestal le sait bien, il a fait la couverture de x magazines d’actualités sous sa fourrure. Les autres aussi savent que s’ils veulent être entendus et que leurs revendications portent, il faut jouer dans la cour des grands qui passent au « 20 heures » et pour cela se prêter aux cérémonies que dictent les journalistes.

 
C’est donc pour cela que sur demande des journalistes des JT les plus connus en France, ils se sont jetés dans la scène, ou un autre jour ont posé nus cachant leur nudité la plus intime derrière des casques de chantiers…

Ou, ont pendant 3 mois reconstitué dans le moindre détail le village gaulois d’Astérix au Sud Ouest de la France…

Sans compter les prises des châteaux de la Loire en légion romaine devant les Rita Mitsouko, qui devant cette mise en scène ont joué quelques morceaux de leur dernier concert en brandissant les sachets de « Menhir à planter ».

 
Finalement, quand on est que quelques centaines de personnes à vouloir être entendus et passer dans les médias, ne faut-il pas user et abuser d’une originalité médiatique, même si contraire à l’éthique scientifique (menhirs à planter, gaulois en peau de bêtes, village d’Astérix au sud de la France) ?

 2 mois plus tard , la sanction tombait : les archéologues continueront à exister.

 Alors, Gaulois qui proposent de planter des menhirs devant l’œil médiatique ou Vikings entonnant « Spam, spam,spam… » dans un restau, même combat ?