Je me suis toujours demandé pourquoi on ne parlait pas souvent de cette émission cultissssime dans les conversations entre amis. On évoque pourtant facilement les émissions de télé réalités (toutes sans exceptions alors que tout le monde dit ne pas les regarder), parfois même du journal télévisé ou d’une émission d’investigation (mais je ne suis pas sure que cela existe vraiment), mais jamais de l’émission « des chiffres et des lettres ».

Pourquoi ?

- personne ne la regarde ? Certainement pas, sinon elle n’existerait plus dans le monde impitoyable de l’audimat roi.

- c’est une émission pour les vieux, eux seuls en parlent? Oui il y a de ça ! Mais faut dire qu’on se demande avec la sénilité qui frappe les vieux (il n’y a qu’a voir sur notre beau secteur) comment peuvent-ils jouer à une émission qui nécessite quand même d’avoir toute sa tête (contrairement aux z’amours qui nécessite une mémoire en dessous de la ceinture).

- les cadeaux sont nuls ? C’est vrai que par rapport aux autres jeux télévisés, je suis toujours surprise de voir qu’on ne gagne quasi rien à ce jeu. Une torture des méninges, du calcul mental à faire vomir un adepte du jeu d’échec et tout ça pour repartir avec un dictionnaire. Dire qu’au « juste prix », il suffit du cerveau d’une limace (et je n’ai rien contre les limaces) pour gagner une voiture.

- la musique du jeu endort tous les spectateurs ? Ça j’ai pu le vérifier en effet ! ma grand-mère s’endort devant le stylo à la main (pour les chiffres elle triche, mais chuuut) et se réveille à minuit devant Marilyn Manson (véridique aussi).

- les animateurs sont coincés du cul ? Cette dernière question mérite réflexion.
Rappelons-nous quels sont ces animateurs : facile me direz-vous, ce sont les mêmes depuis ½ siècle. Vous avez tord ! Il y a eu quelques changements dans cette émission créée en 1965 par Armand Jammot.

Si la première animatrice fut Christine Fabréga, dont personne ne se souvient, nous n’avons pas oublié Patrice Laffont qui sévira presque 20 ans dans ce jeu.
Depuis 9 ans, un jeune homme à lunette (portrait du gendre parfait et mister météo depuis sa naissance) du nom de Laurent Romejko apporte un brin de jeunesse à cette émission vieillissante. Faut dire que les autres co-animateurs eux n’ont pas été remplacés et ça se voit.
J’ai nommé bien sur Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard, dont l’humour acerbe a marqué toute mon enfance.
Il faut savoir que Bertrand a commencé comme candidat en 1972, mais après avoir remporté 12 matchs, il intègre l’équipe de l’émission.

Je ne vous raconte pas ma surprise quand samedi 30 juin, en zappant à l’heure dites, je suis tombée sur une émission très particulière !
Un match avec Bertrand contre Laurent et Arielle (ben oui parce qu’il est fort Bertrand donc il joue seul contre deux) animé par Patrice Laffont !

Oui quelle surprise, non ? On peut juste s’interroger sur le fait que comme plus personne ne s’inscrit à ce jeu et que les animateurs sont menacés de chômages, ils sont obligés de jouer eux même, mais nous dirons que c’est plutôt parce que c’est super drôle comme situation.

J’ai même trouvé un blog, attention c’est le blog de référence des chiffres et des lettres qui en détaille tous les moments forts. Je ne raconterais donc pas toute l’émission (en plus je ne l’ai pas regardé) mais sachez que pour prévenir l’ambiance survolté du public, des vaporisateurs d'eau ont été distribués aux vieux pour qu’ils ne se déshydratent pas trop.

Score final : Bertrand à perdu contre Arielle-Laurent : 72 à 51. Mais seul le jeu compte et nos animateurs se sont bien amusés.

S1030455

En tout cas moi j’ai kiffé grave !

chiffrelettreis4