L’érotisme, ah ! Que n’a-thon pas écrit sur ce sujet depuis l’antiquité.

L'érotisme c’est la recherche de la jouissance sexuelle, séparée de la fonction reproductrice.
Pour cela la femme doit être désirable, pour susciter chez son homme l’envie et le désir.

Dès lors, la beauté et l’érotisme semblent liés, en tout cas compatibles.

Mais qu’est-ce que la beauté ?

On a tous en tête les canons de beauté, le culte du corps frôlant l’obsession, comme si pour plaire il fallait ressembler à une statue grecque ou aux filles qui font la couv sur Playboy.

Franchement quelle idée idiote !

L’érotisme est dans la graisse bien huileuse. Celle du foie gras, qu’on tartine en couche bien épaisse sur une bonne tranche de pain grillé (comment ça j’ai des drôles de fantasmes !)

D’ailleurs en Mauritanie, ils ont bien compris. Pour plaire les femmes doivent être grosses, pas qu’un peu, pas juste obèses, non …énooooormes !

Mais comment fait-on, me diriez-vous pour devenir énoooorme, vous qui avez la phobie du pèse personne et qui comptez les calories pour garder la ligne?

C’est simple, il suffit d’adopter le gavage comme mode de vie.

Laissez tomber votre ligne à l’eau, et écoutez bien les conseils de Madame Sayyadina :

- commencez entre 5 et 12 ans pour un résultat plus pertinent
- n’allez pas à l’école car le gavage doit être continu
- mettez-vous des menottes en bois au niveau des tibias (pour vous empêcher d’aller courir aux toilettes)
- disposez de grandes calebasses d’eau ou de lait et buvez-les
- remplir à nouveau le récipient et buvez
- si vous vomissez, buvez votre vomi car point de perte l’objectif étant d’agrandir l’estomac pour que puissiez manger de très grandes quantités de nourriture.
- pendant une semaine mangez du pain dans du lait, des dattes, du thô (pâte à base de céréale) ou encore du riz avec quelques morceaux de viande de mouton, mais sans sauce.
- puis ensuite mangez toute la journée de la soupe de mouton bien grasse.

Le résultat se fera sentir au bout de quelques années, vous deviendrez appétissante le jour où vous ne pourrez plus vous lever pour aller aux toilettes. Vous serez enfin bonne…à marier et donc à copuler.

Ces conseils qui évidemment ne sont pas de moi, sont bien réels ainsi que la pratique du gavage.

Au delà de la sensibilisation à cette barbarie, j’aimerais simplement qu’on arrête avec le culte du corps, la femme objet, la beauté qui doit tailler du 36 ou du 78. D’un peuple à un autre, d’un extrême à un autre, le corps est fait pour sexer parce qu’il en a les organes. Point !

Qu’il s’agisse ne pas manger ou de trop manger pour le plaisir de plaire, que ce soit volontaire ou forcé, le culte de la beauté comme valeur érotique n’est-il pas un non sens, alors que pour coucher on a juste besoin d’organes qui fonctionnent et qui sont de taille acceptable (désolé Owen) ?

Donc cessez de fantasmer sur Clara Morgane, Ophélie Winter et Dorothée alors que Maïté ou la mère Michel possèdent elles aussi les attributs féminins nécessaire à une bonne partie de jambe en l’air avec tranche de foie gras pour pimenter vos jeux érotiques (oui je sais j’ai un problème avec le foie gras, mais c’est depuis que j’ai quitté le sud ouest, je ressens un manque réel, j’en tremble, j’ai des tics, le foie gras c’est éro-tic).

http://www.web-libre.org/medias/img/articles/37f0e884fbad9667e38940169d0a3c95-2.jpg