Dépêche AFP- 28 septembre 2007 – 9h05
« En marge du Congrès mondial annuel des muscles à Veracruz, un incident fâcheux s’est produit hier soir à la boîte de nuit « El Kiglissso Loco ». Le dancing avait été réservé par les congressistes pour leur soirée fraternelle. Pourtant le vigile, chargé de filtrer les entrées, a repoussé le muscle sterno-cléido-mastoïdien. Celui-ci portait son badge, mais le cerbère a déclaré : « T’as pas une gueule de muscle, t’es un inconnu pour moi. Casse-toi ou je t’éclate ». Une brève rixe a alors éclaté. Le sterno-cléido-mastoïdien est encore en observation à l’hôpital de Veracruz ».

--

Nous avons interviewé le grand spécialiste des muscles, Jean-François Manatane, pour connaître son sentiment sur cet incident :

- « Jean-François Manatane, vous travaillez depuis plusieurs années pour la reconnaissance et la promotion des muscles. Qui est le sterno-cléido-mastoïdien? »
- « Mon petit Nicolas, je veux bien vous répondre malgré votre impertinence et votre peau grasse. Mais laissez-moi vous dire que votre question est stupide. La vraie question est de savoir pourquoi cet ostracisme envers notre ami le sterno-cléido-mastoïdien. »
-« Oui, justement, pourquoi cet ostracisme envers notre ami le sterno-cléido-mastoïdien ? »
- « Je vous remercie de m’avoir posé cette question. Il y a deux raisons. Tout d’abord il a une sale gueule. Regardez vous-même : »

http://www.univ-brest.fr/S_Commun/Biblio/ANATOMIE/Web_anat/Tete_Cou/Muscles/Muscles_C/Rapports_SCM.jpg

- « Beurk, mais c’est immonde ! »
-« Je ne vous le fais pas dire. Mais ce n’est pas une raison pour vomir sur les accoudoirs du fauteuil Louis XV sur lequel j’ai consenti à ce que vous posiez votre séant. Il est vrai qu’à côté du muscle pubo coccygien, des biceps ou des abdominaux, il n’y a pas photo. D’ailleurs, le sterno-cléido-mastoïdien n’a aucun succès avec les femmes et reste généralement puceau.

La seconde est que sa responsabilité dans les céphalées, les torticolis et les lésions cervicales ne le rend pas populaire. Il y a quelques années, lorsque j’avais réglé mon stimulateur des muscles du visage un peu fort, c’est la faute à cet enfoiré de sterno-cléido-mastoïdien si j’ai dû porter une minerve pendant un mois. »
-« Comment, selon vous, rendre populaire le sterno-cléido-mastoïdien ? »
-« Mon petit Nicolas, votre humanisme bêlant m’écoeure. Le sterno-cléido-mastoïdien est laid, repoussant et donne la migraine. Dans un monde de concurrence libre et non faussée, pas de pitié pour les faibles. Il peut crever dans l’anonymat, c’est le cadet de mes soucis. »
- « Eh bien, merci pour cet éclairage. »
-« En vous remerciant, bonsoir ! »