L’autre jour, alors que je regardais à la télé un passionnant match de tennis entre un Ecossais et un blanc manger (1), je me suis demandé brutalement: «Mais, que savons-nous vraiment de notre ami le blanc manger ? Quels sont ses goûts littéraires ? Que fait-il lorsqu’il rentre chez lui le soir ? A-t-il un gros sexe ?»

Taraudé par ma soif de connaissances, je me suis jeté sur Gogol et Kikipedia. Or, à ma grande stupeur, les pages et les pages consacrées à notre ami le blanc manger restent très superficielles. Si on apprend qu’il se mélange avec délectation aussi bien avec le coulis de framboise, le miel ou la noix de coco, rien de plus n’est précisé quant à cette sexualité visiblement débordante et polymorphe.

Si des photos en gros plan nous dévoilent l’anatomie du blanc manger, rien n’est dit sur ses créations artistiques, ses rêves, ses chants :



Si on apprend que l’amande et la gélatine se sont penchées sur le berceau du blanc manger, aucun mot sur son mode exact de reproduction, la durée de la gestation, les principes de son éducation…

Les documentaires sur le blanc manger sont rares et peu précis (2) : on découvre son goût irraisonné pour le tennis et son alimentation à base de tricoteuse écossaise, mais à aucun moment la parole ne lui est laissée pour défendre sa cause.

Cette censure s’explique : un complot international vise à faire croire que le blanc manger est en fait un extra-terrestre de la planète Skyeron, dans la galaxie d’Andromède.

Découvrant cette conspiration, aussi diabolique que celles qui ont conduit au meurtre de JFK et à l’ascension sournoise de 2008, j’ai voulu rétablir la vérité.

Et, quelles qu’en soient les conséquences, je me dresse et je crie la vérité :

« Non ! Le blanc manger n’est pas un extra-terrestre ! C’est une fonction continue dérivable en aucun point ! (3) »




Il fallait que cela soit dit ! La prochaine fois, je vous apprendrai à faire des équations différentielles avec des huîtres.

--
(1) pour la retransmission de ce match : http://fr.youtube.com/watch?v=UMCNltgrs1U&feature=related.
(2) les deux premières partie du document de la BBC déjà cité :
http://fr.youtube.com/watch?v=L1sYgknWGSA&feature=related
http://fr.youtube.com/watch?v=ljCQeqFouVU&feature=related
(3) http://www.mathcurve.com/fractals/blancmanger/blancmanger.shtml