28 février 2008

La terre une amie particulière

La terre, j’en ai partout, elle me macule les doigts. Je n’ai pas le temps de nettoyer, il faut que je continue à la gratter, à l’enlever par fines couches, par strates. La terre, elle me rentre dans les ongles, je les porte courts pour éviter les dégâts. Celle-ci est brune orangée, elle est souple limoneuse. J’ai de la chance, ma truelle à la main je la caresse à peine elle s’ôte facilement. Parfois elle est dure, argileuse, noirâtre, joueuse m’empêchant d’en découvrir les nuances qui me permettent de délimiter mon... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 17:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

27 février 2008

Le bienfait des catastrophes naturelles

On dénigre souvent les tremblements de terre, les tsunamis sur les plages indonésiennes , les éruptions volcaniques. Mais les catastrophes naturelles n’ont-elles pas leurs côtés romanesques aussi ? Ecoutons ce chant d’amour, lancé par une grande philosophe contemporaine : « Vision d'orage, J'voudrais pas qu'tu t'en ailles. La passion comme une ombre, Fallait que j'y succombe. Tu m'enlaçais, Dans les ruines du vieux Rome. » [merveilleuse allusion et hommage aux morts de Pompéï. Eh oui, les habitants carbonisés et... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2008

Le feu marche avec moi !

Je ferme la porte, la chaleur m’envahit. Je pose mon lourd manteau et je m’approche comme hypnotisée. Une musique composée de crépitements ponctués de quelques craquements d’une caisse claire me captive et je me tais pour ne pas louper la mesure. Je perçois le chant aigue d’une flûte de pan tel une légère brindille, et le bruit de l’archet qui caresse les cordes d’un violoncelle comme un morceau d’écorce qui se détache lentement. Un chant s’élève délicat et humide. Discrètement je m’installe aux premières loges, les... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2008

Zombie la mouche

Dans la grande lignée des réalisateurs de films animaliers, si l’habitude est de citer le Commandant Cousteau, Jean-Jacques Annaud ou Jacques Perrin, le nombrilisme européen fait négliger un Néo-Zélandais de grand talent : Peter Jackson. Pourtant son reportage en trois parties sur les orques (Le seigneur des anneaux), son passionnant essai sur la sexualité des singes et des blondes (King Kong) ou sa visite guidée d’un théâtre animalier (Meet the Feebles) ont attiré l’attention des spécialistes. Mais c’est avec Braindead... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2008

Ne pas mâcher ses mots

J’ai des mots pleins la bouche, ils se mélangent, sortent en bloc sans cohérence, alors je les ravale, en attendant des jours meilleurs de régurgitation. Pourtant je n’ai pas ma langue dans ma poche d’habitude, mais cela fait plusieurs jours que j’ai beau la tourner 7 fois comme les pêchers capitaux, rien n’y fait, pas de mots dits. Il faut bien pourtant que j’arrive entre deux mots, à choisir le moindre, mais rien ne sort je mot ligne de mes petits bras sans avancer d’un caractère. Qui ne dit mot, consent, mais... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2008

Le blanc manger, cet inconnu

L’autre jour, alors que je regardais à la télé un passionnant match de tennis entre un Ecossais et un blanc manger (1), je me suis demandé brutalement: «Mais, que savons-nous vraiment de notre ami le blanc manger ? Quels sont ses goûts littéraires ? Que fait-il lorsqu’il rentre chez lui le soir ? A-t-il un gros sexe ?» Taraudé par ma soif de connaissances, je me suis jeté sur Gogol et Kikipedia. Or, à ma grande stupeur, les pages et les pages consacrées à notre ami le blanc manger restent très superficielles. Si on apprend ... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :