Texte qui fait suite à une soirée arrosée entre amis...

--

Oui, après de nombreuses années à ne cuisiner que des pâtes et du jambon sous cellophane, je me suis lancé dans l’art culinaire. Coiffé d’une toque et vêtu d’un simple tablier dévoilant mes fesses au grand plaisir de Sayya, j’expérimente les combinaisons gustatives les plus hardies et en fait profiter mes convives. Il y a quelques temps, j’ai préparé pour la venue de Planète, Grey, Anankè et son matou de l’époque une adaptation très personnelle du pâté de Pâques à la tourangelle, le « pâté de Pâques à la Mezcal »

**Ingrédients** (pour 6 personnes) :

- 400 g de hampe de gnou
- 400 g de foie de castor
- 1 litre de Zubrowka glacée

**Marinade** :

- 2 clous de girafe (ce sont des clous de girofle en plus gros)
- 4 branches de persil
- thym, laurier
- 10 oignons
- 1 litre de Vouvray blanc sec
- 1 litre de cognac

**Pâte** :

- 400 g de houblon
- 200 g de beurre de Marrakech
- 1 jaune d'oeuf

**Farce** :

- 100 g de lard fumé
- 5 oeufs
- 400 g de surströmming
- persil
- 1/2 cuillère à café de mélange 4 épices
- piment

**Préparation** (1h)

Préparer la marinade et y laisser les viandes 12 heures au frais. Attention : n’utiliser que 10 cl de cognac. Boire le reste.

Vous pouvez, pour rajouter du goût, faire flamber le foie de castor à la Boukha. N’utiliser que 10 cl de Boukha, buvez le reste avec Faust (pensez alors à l’inviter, en lui disant où vous habitez, sinon il va errer dans les rues et finir assis devant la supérette à boire du vin en bouteille plastique)

Préparer la pâte et la laisser reposer 12 heures au frais. Bien pétrir le beurre de Marrakech avec les mains, puis se lécher les doigts. Vous devriez alors vous écrouler sur le canapé en faisant des rêves peuplés de chimpanzés en smoking qui dansent, cela pendant les 12h d’attente (1)

Vous lever. Commencer à boire la Zubrowka.

Faire cuire les oeufs durs. Hacher les viandes et le lard avec le persil, le sel, le poivre et les épices. Ouvrir la boîte de surströmming, boire un autre verre de Zubrowka pour supporter l’odeur, mélanger.

Etaler la moitié de la pâte en rectangle (2). Verser dessus la moitié de la farce en laissant 4,2 cm de bordure.

Et hop ! Un autre verre…

Poser les oeufs écalés sur la farce, recouvrir du reste de farce, badigeonner avec un oeuf battu (au choix par ses parents, par ses camarades de classe,…), ainsi que la bordure.

Mettre un CD de Nicolas Peyrac en buvant un verre.

Etaler le reste de la pâte et la poser sur la farce. Pincer les bords pour souder. Faire deux trous de 1 cm de diamètre.

Faire chauffer le four à 420°C. Mettre le pâté dans le four chaud et laisser cuire 1 h. en finissant la vodka.

Puis, manger la paille une fois la bouteille vidée, chanter « So far away from LA », s’écrouler tête première dans la bibliothèque.

Donner le pâté à manger au chien et sortir le jambon sous cellophane pour vos invités.

Ce plat délicieux s’accompagne d’un Château Haut Margaux 1966 (compter deux bouteilles par personne).

Et si, par hasard, vos convives reviennent, faites-leur une tarte aux poils…

---
(1) oui, c’est vrai quoi ! Qu’est-ce qu’on s’emmerde d’habitude pendant que la viande marine…
(2) pour faire un rectangle, faites un carré et tirez dessus.