Cela pourrait être un slogan digne d’un discours d’une Miss France dont le passage obligé sous le chapeau de Madame de Fontenay aurait quelque peu abimé les neurones.

Toutefois cette question sérieuse mériterait une étude approfondie et de véritables solutions innovantes.

Je suis l’homme (1) de la situation tout d’abord parce que mes chapeaux ne sont pas toxiques et vous pouvez donc les lécher, ensuite parce que je côtoie tous les jours le monde ce qui me donne le privilège d’être bien placée pour en parler.

Le monde c’est quoi ? De l’air, de l’eau, du feu et de la terre. Il faut donc porter notre regard avisé sur chacun de ces quatre éléments.

1) L’air : L’idéal serait de le supprimer complètement et le remplacer par du gaz hilarant. Cela aurait le double avantage de mettre fin au débat « doit-on rire de tout » et de supprimer la morosité première maladie mortelle du monde. Mais cette mesure étant onéreuse le plus simple alors consisterait à respirer moins. C’est vrai on respire à tord et à travers, boulimique d’air et même s’il est pollué notre addiction à cette drogue nous pousse toujours à consommer plus pour aérophager plus. Pour un sevrage en douceur, parler en SMS est la première des choses à faire. Évidemment les jeunes toujours à la pointe de la modernité et de la technologie sont déjà formés à la technique écrite et auront une plus grande facilité à passer de l’écrit à l’oral. Pour les autres, j’ai trouvé un tutorial en ligne très bien fait. (2)

2) L’eau : Commençons déjà par sauter dans toutes les flaques que nous voyons à pied joint. Oui je sais vous entendez ça toute la journée, c’est le grand slogan à la mode, mais c’est important. Les petits gestes, eux aussi, peuvent sauver le monde. S’hydrater les pieds évite la transpiration et de vous oindre les pieds tous les soirs. Oui, oui on vous a vu ! Les preuves sont là, des hérétiques du développement durable ont été pris en flagrant délit d’extrême onction comme peut l’attester cette photo. (3)
Le plus simple pour économiser de l’eau c’est de ne pas la boire. Par exemple en avalant une gorgée sur deux et recrachant l’autre sur le bitume pour gagner une économie sur l’arrosage quotidien. Evidemment je vous incite à adopter la démarche radicale qui consiste à ne plus boire de l’eau en la remplaçant par de l’alcool. Je ne vous ferais pas l’affront d’en décrire tous les bienfaits et préfère vous inviter à une dégustation en fin d’exposé.

3) La terre : on la piétine, on s’y roule dedans, on la malaxe, on la viole tous les jours et sans respect sous prétexte qu’elle est sale. Il est temps d’adopter un comportement d’adultes responsables. Et comment me demanderez-vous ? En marchant sur un pied tout bêtement. Économisez vos chaussures. Adoptez la démarche ridicule des maîtres du « Silly walk » bien sûr !(4)

4)Le feu : la chaleur est dans le cœur, nous n’avons pas besoin de chaleur extérieure. Arrêtez donc d’allumer vos chauffages l’hiver et préférez la chaleur naturelle d’une peau nue contre la vôtre, un regard de braise, le cœur qui s’enflamme et l’estomac irradiant d’une lumière sensuelle. Soyez chaudes Mesdames et Mesdemoiselles, l’avenir de l’homme en dépend ! Mettez-y un peu du vôtre, inspirez-vous des icônes du glamour, comme Marylin Monroe ou Bill de Tokio Hotel. Faites votre la philosophie Lynchienne (qui s’y connaissait en chienne en chaleur) : le feu marche avec moi ! (5) Vous aussi devenez un fakir ardent, marchez avec le feu.

0,2)Le nonsense : parce que l’humour et l’absurde sauveront le monde avec l'apéro bien sur ...

(1) non je n’ai pas une petite bite.
(2) http://www.dailymotion.com/video/x5merm_8-200-200-la-chanson-du-dimanche-s0_music

(3)

(4) http://fr.youtube.com/watch?v=FQaypso2KyI

(5)