21 septembre 2010

La Guilde des souffleurs de bulles papales

 Pénétrer dans Ankh-Morpork n’est pas chose aisée. Non pas que les habitants soient hostiles aux étrangers. Ils sont bien accueillis, du moment qu’ils dépensent leur argent avec application. Au bout de trois mois, la plupart d’entre eux s’aperçoivent qu’ils ne possèdent plus leurs chevaux et deviennent des habitants comme les autres de la ville tentaculaire. Ils se regroupent alors en minorités et barbouillent les murs de leurs propres graffiti. Le principal obstacle est constitué par l’odeur de la ville, qui... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]