28 février 2010

Si les couilles étaient des pommes…

…si les pommes étaient des couilles. Comme chacun le sait, tout est dans tout bien au contraire et lorsqu’au petit matin, à l’époque de la floraison des cerisiers, un papillon déploie lentement ses ailes ourlées de la rosée des prés japonais dans un bruissement enchanteur, s’il lâche brusquement un énorme pet consécutif à son cassoulet de la veille au soir, et bien trois heures plus tard, un charter rempli d’Afghans décolle de Roissy pour faire fleurir les statistiques. Si un événement si futile peut avoir des... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 10:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 février 2010

L'énergie nucléaire créée par la force centrifuge d'une massue

 C’est un fait unanimement affirmé par les conférenciers de café du commerce : les hommes de Cro-Magnon étaient des nuls quand on les compare à la gloire de l’Homme moderne. Avec un H majuscule bien sûr, tant cette merveille de l’évolution le mérite pour avoir inventé le Tamagoshi, les reality shows et l’applet qui permet de transformer l’iPhone en chope de bière. Mais, surtout, ce qui fait relever le menton à nos contemporains, c’est la fierté du XXème siècle : le nucléaire. Car ce qui a fait permis à l’humain de... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2010

Le lyrisme se niche partout

Pour une fois, je vais parler sérieusement d'une chanson qui m'a touché et que je me passe régulièrement depuis que je l'ai découverte. J'apprécie en temps habituel Rammstein pour son rock industriel bien lourdaud, bien pêchu et pour les éructations de son chanteur Till Lindemann. Et sur leur dernier album, Liebe ist für alle da, j'ai découvert une superbe histoire de duel pour l'amour d'une belle, racontée par le vaincu qui agonise couché dans le sable qui rougit de son sang. Dans l'édition Deluxe figure une version... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2010

Les affres du chroniqueur

Une goule insatiable – Esclavage de la chronique – Les événements sont une came – Passes d’un quart d’heure – Les aspérités du quotidien – Les herbes de l’emploi du temps – Calembredaines de pisse-copie – Le rocher de la gageure – La chronique susurre comme une reine – Acmé épistolaire – Pygmalion ou Héphaïstos ? – Le diamant de la forme – Grandeur consécutive de l’Horloge. -- La chronique est une goule lascive. Dévorée par d’insatiables appétits, elle est à peine repue qu’elle se relève, après une courte sieste ... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2009

La sirène buveuse de Saint-Pierre des Corps

(exercice de transformation d'un texte de Bukowski) Le train venait d'arriver et ils devaient encore rentrer à pied. Juste le temps d'être à l'heure pour l'apéro. - Je crois que c'est LA nuit, a dit Mezcal, je le sens dans mes veines. - La nuit de quoi ? a demandé Faust. - Ecoute, a dit Mezcal, tu vois là il y en a plein. On va leur en piquer quelques unes! Et merde! Tu te dégonfles ? - Quesqu'y a? Tu me prends pour un trouillard parce qu'un marin miteux m'a botté le cul? - J'ai pas dit ça, Faust. - C'est toi le... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 12:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 décembre 2009

La crêpe bretonne survivra à l’apocalypse

Comme nous le lisons quotidiennement, l’apocalypse est pour demain, à la rigueur après-demain. Didier Super nous annonce guilleret qu’on va tous crever à cause du lapin bouffeur de planètes, les témoins de jéhovah (1) frappent à notre porte pour nous annoncer, lugubres, la fin du monde pour 1992, 2000, 2012, 2036… enfin bref un jour bientôt. Pour Paco Rabanne et Sarah Connor, le monde est déjà mort, pour Douglas Adams le tracé d’une autoroute intergalactique va détruire la Terre. Mais si on observe avec attention les... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2009

Profiler fromager

 Tallahassee, Floride. Douglas Bearcock ouvre son frigo. Immédiatement, il porte sa main à sa gorge, commence à suffoquer, puis devient tout bleu et s’effondre, asphyxié. On entend un bruit ignoble, mélange de reptation visqueuse et de gargouillis satisfait. Ensuite, la porte de l’appartement claque… Quantico, Virginie. Bureaux du Département des sciences du comportement du FBI. L’équipe est réunie, sous la direction de leur chef, Aaron « Hotch » Faust, qui présente comme à son habitude l’affaire en termes directs : ... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2009

De l'usage du vibromasseur en bois de renne.

 ...durant la fin du Paléolithique supérieur (je sens que ce texte va m'apporter un lot intéressant de recherche Gogole. Ce sujet m'a été imposé, ne me demandez pas pourquoi !) Dans toute société même primitive, chacun se positionne différemment dans la hiérarchie du clan, chacun à sa place avec des privilèges et des obligations (un peu comme les fonctionnaires aujourd’hui, vous voyez ?). Il en est de même au paléolithique et surtout quand celui-ci est supérieur de part l’utilisation plus fréquente de rituels... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2009

Parano.be

Journée porte ouverte sur Parano.be pour son 6e anniversaire... Ce site social est en principe sous invitation, c'est le moment d'en profiter si vous voulez vous faire un compte.Vous pouvez donc vous y inscrire via un code inscription. Mais c'est quoi Parano.be? On lis beaucoup de connerie sur ce site sur le net : ce qui reviens le plus souvent c'est Parano.be c'est une secte car on doit adorer l'Ordinateur. Déjà ceux qui me connaisse un peu (et qui ont l'habitude de mes textes sur la religion) savent que je ne ferais jamais de... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 19:17 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2009

Super-héros à mi-temps

On n’a pas fini de parler de la crise financière et de ses conséquences dans tous les domaines. Bien sûr, par facilité, le feu des projecteurs s’est porté d’abord sur les plus faibles et les plus geignards : les Américains surendettés expulsés de chez eux dès potron-minet, les ouvriers licenciés qui menacent de faire sauter leur usine, Paris Hilton qui s’est cassé un ongle... Mais il y a des afflictions dignes et silencieuses, qu’il serait ingrat d’oublier. Pensons, en particulier aux super-héros. Eux qui ont comblé notre... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]