De la musique, de la musique, de la musique...
03 décembre 2010

Ça calme

Il y a des expressions qui font tellement partie de la vie courante qu'on ne se demande pas quelle peut être leur origine. "Ça calme" en est une. Je ne prétendrai pas avoir fait des recherches suffisamment exhaustives pour livrer ici une explication irréfutable de la genèse de cette locution, mais permettez-moi d'avancer une hypothèse très plausible. 2001 : pour la première fois, une rockeuse bizarroïde vient se produire devant un public australien, dans le cadre du "Big Day Out Festival". Le ... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 novembre 2010

Massacres à la guitare sèche

Vous n'en pouvez plus ? Vous en avez marre de subir à toute occasion des bouses musicales ? L'écoute involontaire de rengaines éculées (à la radio, dans les supermarchés, les ascenseurs, etc.) vous donne envie de tuer ?Une seule solution : Stone et Charonne !Comme expliqué sur leur myspace :"Le principe est simple, unique sur la toile : vous proposez une chanson à massacrer, nous l’exécutons, nous la mettons en ligne et nous vous envoyons un mail pour vous le signaler"Deux exemples éclairants :Titre : All the leaves are... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2010

Des artistes universels

Souvent, les discussions d'après boire s'éternisent pour désigner les chanteurs ou les chanteuses dont l'influence perdure, voire s'étend, au fil des années, bien après leur décès. Je suis toujours étonné que ne revienne pas plus souvent dans la liste de ces références ultimes le mémorable Claude François. Nul ne conteste aujourd'hui que c'est le couplet suivant qui a déclenché chez Iggy Pop, MC5 et autres Damned le cri primal précurseur du punk : "Si j'avais un marteau Je cognerais le jour Je cognerais la nuit ... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2010

Le lyrisme se niche partout

Pour une fois, je vais parler sérieusement d'une chanson qui m'a touché et que je me passe régulièrement depuis que je l'ai découverte. J'apprécie en temps habituel Rammstein pour son rock industriel bien lourdaud, bien pêchu et pour les éructations de son chanteur Till Lindemann. Et sur leur dernier album, Liebe ist für alle da, j'ai découvert une superbe histoire de duel pour l'amour d'une belle, racontée par le vaincu qui agonise couché dans le sable qui rougit de son sang. Dans l'édition Deluxe figure une version... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2009

Les enfants du rauque

Générique - Salut les petits clous ! C’est Phil au Man, tout juste rescapé, de La nouvelle daube, qui revient vous présenter ce soir la 42ème émission des «Enfants du Rauque », l’émission dédiée aux chanteurs à la voix cassée par la bière, les clopes et la dope… Ce soir, nous nous pencherons sur deux ensembles vocaux : Hélicon comme la lune et le Doc et ses Poulpettes. Ces deux groupes mythiques de l’underground corpobatracien (on se rappelle leur bœuf sur « Nathalie des JMJ »), ont choisi de revisiter à leur façon le patrimoine... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2009

Le bide à la française...

... entre tour de ventre et 33 tours. « Allons à MessinePêcher la sardineAllons à LorientPêcher le hareng. » Je veux aujourd'hui vous parler très sérieusement, tant ce sujet provoque chez moi de graves questions. Pourquoi parle-t-on seulement du bide à la française, alors qu’il existe tant de bouses éternelles en langue anglaise ? (1) Pourquoi la chanson se serait-elle obligatoirement améliorée depuis l’apparition du CD, puis du mp3 ? Vous n’avez pas écouté le dernier album de Christophe Willem ? Et cette histoire de tour de ventre... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2009

Les chansons que l'on chante défoncé

Vous l’avez compris, mon propos n’est pas d’évoquer les états lamentables dans lesquels se plongent les junkies, qui comme chacun sait ont les cheveux longs et gras, boivent de la bière et votent à gauche. Non, je veux parler des moments de divertissement avec des amis proches, quand on se lâche jusqu’à boire deux verres de Champomy, fumer les pelures de cacahuètes, voire inhaler du talc parfumé à la fraise… Dans ces instants-là, la franche camaraderie nous amène à entonner en chœur d’innocents hymnes ravigotants, d’un goût d’autant... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 12:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 juin 2009

Un rayon de soleil

Tout va mal, la crise économique commence juste à faire sentir ses effets, Philippe Val prend la direction de France Inter, l'ASSE ne sera pas champion de France cette année... En ces temps de doute, le repli sur soi est fréquent. Et nous savons tous qu'il peut déboucher sur l'ostracisme, voire la xénophobie ! Il est heureux de voir des Montmartrois transcender les frontières et les différences culturelles. Popol au Tyrol
Posté par mezcal à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2009

L'imaginaire dans la musique populaire

Je me faisais la réflexion l'autre jour que peu d'artistes ont su intégrer de bonne façon dans leurs chansons l'évocation de l'imaginaire, de la science-fiction, de l'horrifique... Il y a certes Bowie avec Life on Mars ou Space Oddity, Bauhaus avec Bela Lugosi's Dead, Sheila avec Spacer... Mais cela reste limité. Quel fut donc mon bonheur de découvrir une immense artiste, à la voix délicieuse et aux choix artistiques audacieux, Jan Terri. Elle n'hésite pas à se frotter à la science fiction : Journey to Mars ... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2009

vision de normalité

"Il n'y a point de génie sans un grain de folie." Aristote Mais le grain tu le plantes où ? Dans le terreau de la déraison ou dans le crâne à coup de tête? Ça s’arrose vous croyez ? J’avais posé cette question à Aristote, mais il ne m’a jamais répondu, faut dire qu’il est un peu trépassé comme gars. La mort ça laisse des traces à vie. Le rapport des artistes à la folie, le grand thème des soirées branchées. Faut-il être fou pour créer ? Faut-il souuuuuuuffrir pour être un arrrtiiiiiste ? Alcoolique,... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]