J’avais envie de vous parler d’un artiste que je ne connais pas.
Que vous ne connaissez pas sans doute et quoi de plus absurde que de faire une biographie à partir de presque rien ?

Ome Henk est un chanteur comique Néerlandais, connu pour ses pastiches de chansons populaires, comme Lekker, Lekker.

Voilà ce qu’on trouve comme éléments biographique sur Wikipédia, un peu lapidaire, n’est-ce pas ?

Non, car on y découvre aussi le lien de son site Internet, en Néerlandais bien sur, mais fort instructif tout de même.

http://www.omehenk.nl/nieuws.php

Farfouillant au hasard ces pages, je fais une découverte époustouflante, je connais Ome Henk, j’écoute un de ces morceaux depuis des années !

Méprise planétaire, et comme il est temps de rendre à César ce qui est à Ome Henk, je vais vous faire part de ma découverte stupéfiante : Ome Henk est l’auteur d’une reprise de « Barbie Girl » du groupe Aqua, reprise attribuée à tort à Rammstein.

La preuve en image :
http://fr.youtube.com/watch?v=38O8EDiZ8mw

Mais continuons notre découverte de l’univers de Ome Henk, fait de filles aux gros seins et de bouteilles d’alcool.

Son dernier tube est un régal pour les yeux des pervers pépères qui hantent la toile (je sens que cela va me rapporter des nouvelles requêtes gogoles fort instructives)

http://www.filmpjes.nl/assets/play/24633

Ome Henk n’est pas seulement un chanteur à la voix éraillée par des années de whisky et de cigares, c’est aussi un comique déjanté aux sketchs montypythonesques et malgré mon incompréhension de la langue Néerlandaise, je ne me lasse pas de le découvrir.

http://fr.youtube.com/watch?v=mqqMPjRJArQ

Son œuvre est marquée par une autodérision qui se retrouve dans les couvertures de ces disques, bandes dessinées le parodiant.



Sachez que je suis preneuse de toute information complémentaire !