Bonne année 2009 !

Et pour commencer l'année en beauté, un horoscope absurde de Madame Irma, qui apporte depuis quarante ans le bonheur aux pauvres hères qui la croisent sur son carré de bitume de Pigalle ou au « Bar des Arpenteuses », où elle dispense ses consultations astrologiques.

Surströmming (22 décembre au 21 janvier)
Si vous êtes né(e) sous le signe du surströmming, restez chez vous durant le premier trimestre. En effet, dès que vous passerez la porte de votre demeure, des ados hystériques se jetteront sur vous pour vous lécher les narines en vous prenant pour le chanteur de Tokio Hotel, Godzilla voudra vous féconder et Martine Aubry vous proposera une motion de synthèse.
D’avril à juillet, le calme reviendra et vous gagnerez l’estime de vos voisins en épilant les ânes. En août vous partirez en vacances en Tchétchénie, où vous choperez une gastro qui vous occupera sainement jusqu’en octobre.
La fin de l’année marquera un grand changement pour vous, puisque vous jouerez tous les soirs de la chasse d’eau dans un orchestre de free jazz au festival d’Outreaux.

Crinière de fourmi (22 janvier au 21 février)
Si vous êtes né(e) sous le signe de la crinière de fourmi, vous aurez les poils qui poussent à l’intérieur. Cela vous rendra follement séduisant(e) auprès des pangolins, avec qui vous vivrez des moments torrides.
Le mois d’avril sera à marquer d’une bouse blanche, puisque vous gagnerez une ventouse à chiottes lors d’une partie de bingo. Votre patron, subjugué, vous proposera immédiatement un poste de responsabilité correspondant à vos nouvelles compétences.
En octobre, vous resterez sobre, mais au réveillon vous engloutirez douze douzaines de noix de coco, arrosées d’essence de térébenthine.

Perroquet télépathe (22 février au 21 mars)
Les natifs du signe du perroquet télépathe chanteront chaque matin de l’année du Nicolas Peyrac à tue-tête. Cela leur permettra d’être expulsés de leur logement dès la fin de la trêve hivernale. Ne pouvant plus accéder aux douches, ils se feront virer de leur emploi et, enfin, ils pourront goûter la vraie liberté !
Sous le pont où ils dormiront, ils rencontreront le vrai amour avec un brochet égaré et le mariage sera célébré en juillet devant une assistance de gnous drogués.
La fin de l’année sera une embellie permanente, puisque les perroquets télépathes se régaleront de boutons d’uniformes d’uhlans.

Trou de nez (22 mars au 21 avril)
Les natifs du signe du trou de nez verront dès janvier la Musareille entrer dans le troisième quartier du Fémur. Leurs orteils croîtront et se multiplieront, ce qui leur permettra de manger les œufs à la coque avec les pieds.
A partir de juin, vous vous en roulerez un et resterez en permanence dans un brouillard suave et embaumant la rose, qui vous ménagera les rencontres sexuelles les plus inattendues avec une colonne Morris ou bien un chapeau mou.
La fin de l’année sera marquée par un psoriasis de première classe, qui vous permettra d’entrer gratuitement aux premières des concerts de Carla Bruni.

Tord-boyaux (22 avril au 21 mai)
Si vous êtes né(e) sous le signe du tord-boyaux, votre chemin sera jonché des roses lancées sous vos pas par vos admirateurs éperdus. Vous daignerez, de temps en temps, leur faire un geste discret de la main qui les fera s’évanouir.
En 2009, pour vous délasser de vos préoccupations vitales pour la planète, vous découvrirez le vaccin contre le SIDA, résoudrez la crise financière, annulerez la dette du tiers-monde et réussirez l’exploit insensé de réconcilier Roux et Combaluzier.
Dans votre  vie de couple, vous irez d’orgasmes extatiques en orgasmes explosifs…

Ces prévisions sont surtout valables si vous êtes né(e)  le 9 mai. Et que vous fêtez en 2009 vos 43 ans.

Blanc manger (22 mai au 21 juin)
Les blanc manger passeront le premier trimestre à rire bêtement. En effet, des trolls de la planète Kuyoku leur chatouilleront les pseudopodes.
Au printemps, leurs croquettes favorites reviendront à la mode et ils se coucheront les quatre fers en l’air dans la rue en sifflant You are the sunshine of my life.
En septembre, ils attaqueront les doryphores en justice pour harcèlement textuel et passeront le réveillon avec Maître Vergès.

Canapé Chesterfield (22 juin au 21 juillet)
Si vous êtes un canapé Chesterfield, mangez des pommes : les coiffes bigoudènes tenteront en effet de vous convertir à l’hindouisme. Au solstice d’été, vous avancerez de trois otaries, tomberez sur la case « Jérôme Kerviel » et rachèterez le Titanic au prix de gros.
L’automne vous apportera son lot de lettres d’amour anonymes et d’anthrax parfumé à la fraise. Epousez le facteur et déménagez sur la planète Zion. Vous pourrez ainsi vous reconvertir en planteur de ganja galactique.

Slip (22 juillet au 21 août)
Si vous êtes né(e) sous le signe du slip, entonnez durant le premier trimestre L’internationale en breton, accompagné(e) par les Gipsy Kings. La présence de Barbarella dans la troisième maison de Cendrillon risquera en effet de vous conduire à La Courneuve sans passer par Opéra.
En août, allez joyeusement vous faire foutre, les hamsters n’étant pas en été ce que l’on croit. Il sera bien temps pour vous, après l’équinoxe d’automne, de manger des timbres poste.
Le jour de Noël, habillez-vous chaudement : vous vous transformerez en effet à cette occasion en soldat trop connu et serez de garde toute la nuit.

Serviette (22 août au 21 septembre)
Les serviettes connaîtront en 2009 une révélation essentielle. Après une partie de belote coinchée avec le Dalaï Lama au bar-PMU « Chez Abdel », trois tétons leur pousseront dans le dos et ils commenceront à entendre la voix de Rika Zaraï leur demandant de brouter les Anglais.
En juin, ils tenteront la traversée du Channel en mikado, mais s’échoueront sur les plages de Nouvelle-Guinée. Ils créeront une communauté célébrant le culte du cargo. On n’entendra plus parler d’eux pendant trente ans, jusqu’à ce qu’ils soient découverts par l’équipe de Koh Lanta.

Vodka au cumin (22 septembre au 21 octobre)
Si vous êtes né(e) sous le signe de la vodka au cumin, l’ornithorynque de votre père vous poursuivra dans les couloirs de la maison familiale, habillé en taliban. Ce n’est qu’en mars, lorsque Gargamel percutera la troisième lune de Ganymède, qu’il s’arrêtera tout net devant une horloge nymphomane.
Profitez de ce répit jusqu’en octobre. A ce moment-là, vous aurez Uranus en enfilade et vous suinterez de la morve verte par tous les pores. Seul un bain de sang de chapka lors de la dernière pleine lune de l’année vous délivrera du mal.

Guacamole (22 octobre au 21 novembre)
Les natifs du signe du guacamole passeront beaucoup de temps à manger les chaussures des nonnes. Vers le mois de juin, une excroissance de guêtres blanches leur poussera au milieu du front et ils pourront alors postuler avec succès pour les minimas sociaux.
Ce tour heureux leur permettra d’entamer une relation réjouissante avec une tronçonneuse. Cette idylle durera jusqu’en décembre, lorsque le loup-garou montrera sa cuillère.

Agité avant de se servir (22 novembre au 21 décembre)
Les agités avant de se servir connaîtront une année douce et mouillée. La mère Denis leur ramènera leur linge du lavoir, Maïté les aspergera de tofu frais.
En mai, ils tricoteront un plaid et en août, ils s’envoleront en robe de mariée. Le dernier trimestre sera l’occasion de faire des bocaux de couilles d’orang outang et décembre les trouvera rose, vert et mauve sous les aisselles.

Pour tous les signes, l’ascendant sera cette année l’oryctérope misanthrope, avec ses effets habituels. Tous les quinze jours, un Australien vous offrira une bière et à chaque déclaration de Sarkozy, vous ferez le poirier nu(e) dans les jardins communaux.