Texte issu d'un petit jeu d'écriture. A partir de notes de bas de pages imposées, écrire un texte. Mezcal a choisi de le faire à la façon de Vialatte.

--

Les couilles de la Mort – Cheveux qui tombent – La société de civilisation des nains épileptiques – Se gratter la tête rend con – Réhabilitons Eve grâce à Hérodote – Le bouclier de la vérité absurde – Les bouchers vikings – Dans les nuages, Nikos Alliagas n’existe pas – Une rasade de cervoise – Divinités rigolardes – Grandeur consécutive du *nonsense*.

--

Il arrive, même au sage, de s’arrêter au bord du chemin, effrayé de voir apparaître entre chien et loup les génitoires velus de la Mort (1). C’est dans ces moments-là qu’une bonne dose de *nonsense* est nécessaire, afin de rire du cheminement réfléchi des péripéties du temps qui passe (2).

Pourquoi en effet se laisser abattre par les cheveux qui tombent inéluctablement et les poils de cul qui blanchissent ? A tout âge, désormais, il est possible de batifoler et de connaître de délicieuses extases (3). Dans notre *société de civilisation*, nous ne sommes en rien tenus, malgré les exhortations d’un nain épileptique, à renoncer à cueillir le jour pour cogiter avec un pli soucieux à l’avenir des normes et idées reçues qui dirigent les rapports sociaux. Remarquons d’ailleurs que c’est pour avoir développé ce genre de débats sentencieux que la plupart des civilisations se sont écroulées (4).

Bien au contraire, une étude approfondie de l’histoire des peuples qui ont successivement brandi le sceptre de la domination planétaire nous montre qu’ils sont tous devenus cons à force de se gratter la tête (5). J’en profite d’ailleurs pour pourfendre et réduire au silence certains ethnologues de l’école créationniste qui attribuent la chute des empires à Eve et ses descendantes, sécrétant d’après eux tous les vingt huit jours un flot de sang perverti inondant les mondes (6). Je me doute d’ailleurs que vous êtes toutes et tous suffisamment au fait de la science d’Hérodote pour rejeter ces théories saumâtres (7).

Par contre, ceux qui ont hérité de la plupart des civilisations (8) un goût immodéré des débats oiseux seront privés de ressort et désespérément (9) hermétiques à l’humour raffiné et décalé. Ils ne pourront se protéger du désarroi existentiel devant la Mort derrière le bouclier de la vérité absurde (10). Ils ne sauront compter sur la compagnie rassurante des Vikings découpant des porcs entiers pour remplir des boîtes de spam (11). Ils n’accompagneront pas non plus *Captain Fantastic* dans ses aventures tumultueuses mais victorieuses contre Mrs Black (12)…

Lorsque l’esprit s’élève, grâce à la philosophie adamsienne ou pratchettienne, jusqu’à la hauteur des nuages, toutes les données changent (13). A défaut, l’homme croit sans recul à la santé du CAC 40, à l’existence de Nikos Alliagas ou la haine carnivore des Aliens pour l’espèce humaine (14). Pas surprenant, alors, qu’il parte en courant lorsque la Mort s’approche de lui dans le but innocent de lui payer une cervoise…

La conclusion est donc limpide : pour finir bourrés, préférez les dieux que sont Douglas, Terry ou les Monty (15)

Et c’est ainsi que le *nonsense* est grand.

---
(1) Car la Mort est mâle, c’est un fait acquis.
(2) Façon de parler. Elles se produisent parce qu’elles obéissent aux règles de l’univers. Un caillou n’a pas d’avis mesurable sur la gravité.
(3) Si vous ne voyez pas du tout de quoi nous parlons, demandez à papa et maman
(4) D’accord, « la plupart des civilisations », ce n’est pas « la plupart des gens ». Durant l’histoire, « la plupart des gens » n’avaient nul besoin de se soucier de la forme du monde tant que le repas suivant se trouvait dessus.
(5) Cette conclusion nécessite de poser quelques hypothèses spécifiques, comme le caractère chronique et irréversible de la bêtise.
(6) De plus, beaucoup de femmes n’ont de cycle menstruel que depuis quelques décennies. Avant cela, la plupart du temps, elles étaient soit enceintes, soit en lactation.
(7) Si oui, félicitations ! Vous êtes un être humain : vous raisonnez de façon narrative.
(8) Euh…de la plupart des gens.
(9) « Désespérément » est un autre privatif : « sans espoir »
(10) « Vérité » est un privatif au même titre que « sobre »-tant que vous n’inventez pas de mensonges, vous ignorez ce qu’elle recouvre. La nature semble le savoir, sinon les animaux n’auraient pas investi tant d’efforts pour se doter de camouflages très efficaces.
(11) La quantité de bacon produite par jambon est en moyenne légèrement supérieure au quart de la quantité produite à partir de l’individu entier.
(12) C’est d’ailleurs un principe fondamental de narration. Si le héros ne triomphait pas d’obstacles insurmontables, où serait l’intérêt ?
(13) Combien de livres de cuisine dictent de mettre de l’eau à bouillir mais ne précisent jamais à quelle altitude le faire ? Le détail a pourtant son importance : à plus haute altitude, la température d’ébullition baisse.
(14) Il s’agit probablement d’un autre mensonge. Il est peu probable que des microbes extraterrestres nous trouvent comestibles.
(15) Toutes nos excuses aux vrais dieux.