13 juillet 2009

À toute heure, chien pisse et femme pleure

Ma grand-mère me disait toujours : « il ne pleut pas c’est le petit Jésus qui fait pipi ». Tu parles que ça me soulageait comme explication à un phénomène naturel. C’est dégueulasse de se faire pisser dessus sans être consentant (d’ailleurs en parlant d’odeur je ne comprenais pas que le pipi du petit Jésus ne sente rien). Les proverbes c’est vraiment des inventions de grand-mère. Pas les trucs rigolo qu’on se met sur la tête ou sur le visage pour être jolie, comme la camomille pour avoir des cheveux blonds, du citron dans... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2009

Un rayon de soleil

Tout va mal, la crise économique commence juste à faire sentir ses effets, Philippe Val prend la direction de France Inter, l'ASSE ne sera pas champion de France cette année... En ces temps de doute, le repli sur soi est fréquent. Et nous savons tous qu'il peut déboucher sur l'ostracisme, voire la xénophobie ! Il est heureux de voir des Montmartrois transcender les frontières et les différences culturelles. Popol au Tyrol
Posté par mezcal à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2009

L'imaginaire dans la musique populaire

Je me faisais la réflexion l'autre jour que peu d'artistes ont su intégrer de bonne façon dans leurs chansons l'évocation de l'imaginaire, de la science-fiction, de l'horrifique... Il y a certes Bowie avec Life on Mars ou Space Oddity, Bauhaus avec Bela Lugosi's Dead, Sheila avec Spacer... Mais cela reste limité. Quel fut donc mon bonheur de découvrir une immense artiste, à la voix délicieuse et aux choix artistiques audacieux, Jan Terri. Elle n'hésite pas à se frotter à la science fiction : Journey to Mars ... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2009

vision de normalité

"Il n'y a point de génie sans un grain de folie." Aristote Mais le grain tu le plantes où ? Dans le terreau de la déraison ou dans le crâne à coup de tête? Ça s’arrose vous croyez ? J’avais posé cette question à Aristote, mais il ne m’a jamais répondu, faut dire qu’il est un peu trépassé comme gars. La mort ça laisse des traces à vie. Le rapport des artistes à la folie, le grand thème des soirées branchées. Faut-il être fou pour créer ? Faut-il souuuuuuuffrir pour être un arrrtiiiiiste ? Alcoolique,... [Lire la suite]
Posté par sayyadina à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2009

When my guitar gently weeps

 J'ai toujours été fasciné par la dextérité extravagante de certains guitar heroes, qui leur permet les improvisations les plus osées. Jimmy Page qui passe l'archet sur ses cordes sur Dazed and confused, Jimi qui jouait avec ses dents, Guy Béart... finalement non, pas Guy Béart. Mais j'ai découvert récemment, grâce à un mélomane averti, le Dieu absolu du Riff, le gratteux ultime, le seul qui joue de la guitare... sans la toucher ! 
Posté par mezcal à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2009

Alerte au spam !

 « Quelles que soient ses origines, quel que soit son sexe, qu’il soit reptilien, mammifère ou les deux à la fois, peu importe. Ce qui est alarmant c’est, présentement, la tendance du spam à pénétrer dans tous les milieux, même les plus fermés. C’est pourquoi je crie : « Alerte au spam ! » (…) Du nivellement par le spam, à l’asservissement par le spam, il n’y a qu’un pas. Si nous relâchons notre vigilance, nous allons tout droit à une idéologie du spam avec tout ce que pareille aventure comporte. » Quel est... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 avril 2009

Pour titiller vos neurones, jouons au LSD !

Ce n’est pas la première fois que je vous propose un jeu inventé par l’OULIPO. Pour mémoire, l’OUvroir de LIttérature POtentielle, inventé en 1960 par de doux dingues tels Georges Pérec ou Raymond Queneau, se propose depuis d’explorer tous les aspects inattendus et surprenants du langage. Le jeu que je vous propose aujourd’hui, créé par Georges Perec et Marcel Bénabou, s’appelle la Littérature Sémo-Définitionnelle : LSD A partir d’un texte au contenu connu et un peu chiant, il s'agit de détourner le propos en... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2009

En ce jour de manif, vénérons Ste Matraque

 Née en 42 pendant JC (Julien Clerc, bien sûr), la petite Matraque était la fille d'un arracheur de dents et de Jeanne Claudette Vandamme, une ancienne danseuse d'alexandrages. Comme elle fut élevée pour ces raisons dans l'amour de l'effort, il n'y a nulle surprise si à l'âge de 9 ans elle fut visitée par l'archange Schwarzy, qui lui tint ce langage : "Hasta la vista, baby! Ton corps travailler tu dois ; ferme, dressé et dur il doit être..." (1) La petite Matraque, subjuguée, se mit aussitôt à... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 08:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 mars 2009

Stéphane Kubiak, ou la simplicité du bonheur

 En ces temps de morosité musicale, de mélodies brumeuses et déprimantes, de chants lugubres grognés par des chanteurs blafards et scarifiés, cela fait un bien fou de se remémorer le airs guillerets qui ont enchanté notre enfance joyeuseC’était l’époque bénie des musiques entêtantes, que l’on sifflotait tôt le matin en allant à l’usine et sur lesquelles on guinchait le samedi soir avec de belles et saines jouvencelles, aux joues empourprées par leur audace et leur confusion mêlées… Pour égayer votre journée, j’ai... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2009

Bashung est parti faire la tournée des grands espaces

Tout le monde s'y attendait, mais cela n'empêche pas que ce soit un mauvais coup, dans une journée déjà maussade et grise. Alain Bashung est décédé ce samedi. Certains diront que, conscient de l'aspect inéluctable de sa maladie, il s'était déjà éloigné. Mais je fais partie de ceux qui pensent qu'il avait plutôt acquis depuis plusieurs albums un statut à part dans la chanson française, qu'il avait atteint des cimes où il se trouvait tout seul, des cimes balayées par le vent du lyrisme, d'une musique dépouillée. Un endroit... [Lire la suite]
Posté par mezcal à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]